Votre recherche :

Salariés + Abondement


[Tribune] 6 conseils pour préparer vos entretiens professionnels

[Tribune] 6 conseils pour préparer vos entretiens professionnels

- la liste des salariés bénéficiaires de l'abondement supplémentaire correctif ainsi que le nombre d'heures de formation attribuées (100 heures par salarié à temps plein/130 heures par salarié à temps partiel). Le versement correspondant doit également être effectué avant le 1er mars de chaque année.  [...] - en cas d'accord d'entreprise sur le financement du Compte Personnel de Formation (CPF). une déclaration faisant état des dépenses consacrées au financement du CPF des salariés et à son abondement.  [...] L'abondement est égal à 100 heures pour les salariés travaillant à temps plein et à 130 heures pour les salariés à temps partiel. Le temps de travail pris en considération (temps complet ou partiel) est celui applicable au moment de l'entretien professionnel.  [...]

Lire la suite...
MOTIVEZ VOS COLLABORATEURS AVEC L'ÉPARGNE SALARIALE

MOTIVEZ VOS COLLABORATEURS AVEC L'ÉPARGNE SALARIALE

Les salariés sont invités à y verser des sommes, qui seront bloquées pendant cinq ans. D'une part, le compte est rémunéré par le gestionnaire (il produit des intérêts). D'autre part, l'employeur prend en charge les frais de gestion et peut verser un abondement, allant jusqu'à trois fois la somme versée par le salarié, avec un plafond à 2 770 euros par an et par salarié pour 2010.  [...] Ses motivations On le sait, les avantages offerts par l'entreprise permettent de recruter plus facilement et surtout de fidéliser les collaborateurs. Dans une PME et dans notre secteur, ils sont très rares. Thierry revol verse un abondement équivalent au triple des sommes déposées par les salariés, avec un plafond fixé à 3 % du salaire brut annuel.  [...] Le dirigeant de TPE/PME peut aussi proposer un plan d'épargne retraite PERCO à ses salariés, pour y placer leur intéressement et leur participation éventuelles. Si l'employeur a saturé l'utilisation du PEE en donnant le maximum d'abondement possible à ses salariés, utiliser le PERCO est une bonne solution.  [...]

Lire la suite...
[Tribune] Dirigeants : tout ce que vous devez savoir sur le transfert du DIF au CPF

[Tribune] Dirigeants : tout ce que vous devez savoir sur le transfert du DIF au CPF

- la liste des salariés bénéficiaires de l'abondement supplémentaire correctif ainsi que le nombre d'heures de formation attribuées (100h salarié à temps plein/130h salarié à temps partiel). Le versement correspondant doit également être effectué avant le 1er mars de chaque année.  [...] - en cas d'accord d'entreprise sur le financement du CPF. une déclaration faisant état des dépenses consacrées au financement du CPF des salariés et à son abondement.  [...] Retrouvez en page suivante un modèle-type de lettre à adresser à vos salariés sur leur solde au titre du DIF avant le 31 janvier 2015.  [...]

Lire la suite...
Pénurie de cadres: comment les PME s'en sortent

Pénurie de cadres: comment les PME s'en sortent

L'entreprise qui le souhaite peut compléter les versements des salariés sur leur plan d'épargne entreprise (PEE ou Perco), soit par des primes d'intéressement, soit par des versements volontaires. Ce complément facultatif, appelé abondement, est limité à 2 300 euros par salarié et par an.  [...] Destinés aux salariés qui participent au développement de PME à fort potentiel, les BSPCE les incitent à devenir actionnaires de leur entreprise dans des conditions préférentielles. Ces petits frères des stock-options, dont le prix est fixé au jour de leur attribution par l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires, sont exonérés d'impôt si les droits du collaborateur ne dépassent 25% de bénéfices et que le montant annuel des cessions n'excède pas 25 000 euros.  [...] Facultatif, le PEE permet d'encourager vos salariés à se constituer une épargne. Bloquées pendant cinq ans minimum, les sommes qu'ils versent sont issues de l'intéressement, de la participation, et éventuellement de l'abondement de l'entreprise.  [...]

Lire la suite...
Des taxes à foison

Des taxes à foison

Les taxes pleuvent sur les entreprises depuis quelques mois. Dernière en date, intégrée au projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009 (examiné par le Parlement à l'heure où nous mettons sous presse). la nouvelle contribution de 2% sur l'épargne salariale et la retraite d'entreprise, baptisée forfait social.  [...] Devraient donc être soumis à charges sociales la participation, l'intéressement, l'abondement de l'employeur mais aussi la retraite supplémentaire d'entreprise. Une mesure en contradiction directe avec le souhait du gouvernement d'encourager le développement de ces dispositifs qui associent les salariés à la réussite de leur entreprise, notamment dans les PME.  [...] L'incompréhension risque de perdurer, alors que les syndicats patronaux soulignent l'impérieuse nécessité de diminuer les prélèvements obligatoires, au nom de la compétitivité dans un monde profondément en crise.   [...]

Lire la suite...
Les 5 questions à se poser avant de mettre en place un perco

Les 5 questions à se poser avant de mettre en place un perco

Vous pouvez proposer, par exemple, de doubler les versements du salarié, dans la limite de 1 000 euros annuels. Et moduler l'abondement en fonction de l'ancienneté. de 1 000 à 2 000 euros annuels pour les collaborateurs les plus anciens. Lors de la création d'un Perco, le dirigeant peut prévoir que l'abondement sera revu annuellement, indique Manuèle Pennera (Karente).  [...] Ils bénéficient parfois d'un abondement, c'est-à-dire d'un versement complémentaire de leur employeur. Exonéré de charges sociales et d'impôt, celui-ci ne peut excéder, par an, le triple des sommes versées par le salarié, dans la limite de 16% du plafond de la Sécurité sociale, soit 5 489 euros en 2009.  [...] Bonsoir, Fiche pratique très bien synthétisée. Je croyais que les règles d'abondement devaient être les mêmes pour l'ensemble des salariés, mais votre article ouvre une possibilité de moduler en faveur de certains salariés. Vous pouvez proposer, par exemple, de doubler les versements du salarié, dans la limite de 1 000 euros annuels.  [...]

Lire la suite...
Enclencher le cercle vertueux de l'épargne salariale

Enclencher le cercle vertueux de l'épargne salariale

Déjà, en 2005, l'entreprise proposait à ses salariés d'adhérer à un système d'épargne avec abondement de l'employeur. chaque collaborateur de Smart Agence pouvait placer, de son propre chef, 200 euros par an sur un plan d'épargne, auquel cas l'entreprise lui versait 300% de cette somme, soit 600 euros.  [...] L'abondement est déductible des bénéfices imposables et exonéré, dans la limite du triplement du versement du salarié (sans excéder 2 300 Euros par an et par salarié ou 3 450Euros en cas d'investissement en titres de la société), de taxes sur les salaires, de taxe d'apprentissage et des participations à la formation continue et à l'effort de construction.  [...] Non assujettie aux taxes sociales (excepté à la CSG et au CRDS) et déductible du résultat imposable, l'épargne salariale sous ses diverses formes (abondement, intéressement, participation) devrait donc continuer de séduire les dirigeants de PME. D'autant que, comme le souligne Jérôme Sabatier, elle a l'insigne avantage, au contraire des primes individuelles, d'être psychologiquement fédératrice pour votre équipe.  [...]

Lire la suite...

[Tribune] Dirigeants : tout ce que vous devez savoir sur le transfert du DIF au CPF

Chaque personne titulaire du CPF est seule décisionnaire de la mobilisation de son CPF indépendamment de son statut (salarié ou demandeur d'emploi). Les heures liées au DIF seront utilisées prioritairement, complétées le cas échéant par les heures créditées sur le CPF dans la limite du plafond légal.  [...] - votre salarié n'a pas bénéficié, pendant une période de 6 ans, d'au moins 2 des 3 mesures devant être recensées lors de l'état des lieux récapitulatif du parcours professionnel (obligation visant seulement les entreprises de plus de 50 salariés).  [...] La possibilité de conclure un accord 0,2% CPF n'est ouverte qu'aux employeurs de 10 salariés et plus. Par la conclusion de cet accord, l'entreprise s'engage à consacrer au financement du CPF de ses salariés et à son abondement une part de sa participation au moins égale à 0,2% de la masse salariale des trois ans couverts par l'accord.  [...]

Lire la suite...
Il optimise son offre de rémunération grâce à l'épargne salariale

Il optimise son offre de rémunération grâce à l'épargne salariale

Plan épargne entreprise, intéressement, abondement... Chez Erdyn Consultants, cabinet conseil en innovation, le dirigeant ne lésine pas sur les moyens pour satisfaire ses 22 salariés. Même si, au fil des années, il a découvert les limites du système.  [...] Tous les ans, au cours du premier semestre, un jour est synonyme d'effervescence dans les locaux parisiens d'Erdyn Consultants, un cabinet de conseil en innovation. Le jour de présentation des résultats financiers de l'entreprise. C'est notamment l'occasion pour les 22 salariés de découvrir le montant global de l'enveloppe intéressement.  [...] Lors d'un recrutement, il rencontre ainsi beaucoup de difficultés à valoriser ce package rému, assimilé à une simple promesse par les candidats. J'ai beau leur expliquer qu'ils peuvent partir de 35 000 euros de salaire pour aboutir, après intéressement, abondement et variable, à une rémunération globale annuelle de 50 000 euros, je sens que l'effet d'attractivité demeure limité, regrette-t-il.  [...]

Lire la suite...
Plan de formation : l'entreprise peut librement déterminer son budget | Dossier : Dossier spécial réforme de la formatio...

Plan de formation : l'entreprise peut librement déterminer son budget | Dossier : Dossier spécial réforme de la formatio...

La mise en place du plan de formation relève du pouvoir décisionnaire de l'employeur, qui remplit ainsi ses obligations d'adaptation au poste et de maintien dans l'emploi (actions de catégorie 1) de ses salariés. Il peut également intégrer des actions de développement des compétences (actions de catégorie 2).  [...] Depuis le 1 er janvier 2015, l'obligation de dépense au titre du plan de formation (0,9 % de la masse salariale pour les entreprises de 10 salariés et plus) a disparu. Dorénavant, l'employeur décide librement des montants affectés au plan de formation. Une fois la contribution de formation unique de 1 % versée, chaque entreprise est libre de mettre en place le plan de formation le plus adapté à son projet de développement.  [...] Dorénavant, l'entreprise doit communiquer la nature et les conditions d'organisations des actions de formation en distinguant celles en lien avec l'adaptation du salarié au poste de travail ou liées à l'évolution ou au maintien dans l'emploi dans l'entreprise et celles permettant le développement des compétences des salariés, ainsi que le nombre des salariés bénéficiaires de l'entretien professionnel ou encore la liste des salariés bénéficiaires de l'abondement correctif attribué au CPF et les sommes versées à ce titre à l'OPCA.  [...]

Lire la suite...