Votre recherche :

Marge + Banque


La loi Dailly

Elle vous permet de céder vos créances à votre banque en échange d'une ligne de crédit. Moins onéreux que le découvert, mais plus que l'escompte, c'est un financement par anticipation dont le coût est indexé sur le taux bancaire de base, auquel s'ajoute une marge fixée par la banque.  [...] Les liquidités sont disponibles sous 48 heures.   [...]

Lire la suite...
QUATRE SOLUTIONS POUR TROUVER DES LIQUIDITES

QUATRE SOLUTIONS POUR TROUVER DES LIQUIDITES

Dans la plupart des cas, la banque doit respecter un délai de 60 jours avant de modifier votre autorisation de découvert. Mais passé ce délai légal, force est de constater que vous pouvez être à la merci de votre banquier, qui peut supprimer de façon autoritaire votre découvert autorisé.  [...] Solution la plus économique, l'escompte transforme vos effets de commerce en argent disponible. Lorsque vous possédez une traite ou une lettre de change signée par le client, vous la présentez à votre banquier, qui créditera votre compte, dans un délai de 48 heures, d'une avance égale au montant de l'effet de commerce moins les intérêts sur la période précédant la date d'échéance (taux de base bancaire majoré selon les risques encourus).  [...] La loi Dailly, votée en 1981, vous permet de céder vos créances à votre banque en échange d'une ligne de crédit. Moins onéreux que le découvert, mais plus que l'escompte, c'est un financement par anticipation, dont le coût est indexé sur le taux bancaire de base, auquel s'ajoute une marge fixée par la banque (entre 1,10 et 5%).  [...]

Lire la suite...
Gérer les finances d'une PME : l'importance de la trésorerie | Dossier : Comment gérer les finances d'une PME ?

Gérer les finances d'une PME : l'importance de la trésorerie | Dossier : Comment gérer les finances d'une PME ?

Le découvert bancaire. Ligne de crédit accordée par le banquier, le découvert est la seule solution de financement dans laquelle aucune créance n'est exigée en contrepartie. Comme les autres crédits à court terme, il est indexé sur le taux de base bancaire (6,60 %, plus la marge de la banque), lui-même fixé en fonction du taux du marché monétaire.  [...] La Loi Dailly. Il est aussi possible de céder ou de nantir certaines créances aux banques selon une procédure de mobilisation de créance prévue par la loi Dailly du 2 janvier 1981. Ce dispositif vous permet de céder vos créances à votre banque en échange d'une ligne de crédit.  [...] Mais cette technique comporte un inconvénient. si vos clients ne paient pas à la date d'échéance prévue, sauf souscription à une assurance-crédit, votre banquier débitera la somme de votre compte. Il s'agit, en effet, d'un simple préfinancement, là où les sociétés d'affacturage, ou factors, proposent plus globalement de gérer les comptes clients et de couvrir le risque.  [...]

Lire la suite...
[Entrepreneurs] Pensez aux emprunts obligataires en complément des levées de fonds ! Une étude de cas type.

[Entrepreneurs] Pensez aux emprunts obligataires en complément des levées de fonds ! Une étude de cas type.

Le crowdlending peut classiquement être envisagé comme un moyen de faire face à l'equity gap. cet intervalle dans lequel l'entrepreneur a déjà fait appel à ses ressources proches (love money, apport personnel) mais est contraint par les limites proposées par son banquier habituel et ne souhaite ou ne peut pas encore par ailleurs faire appel à un financement en fonds propres.  [...] En effet la banque aura tendance à prendre en sûreté le nantissement du fonds de commerce, lui permettant sa revente à son profit en cas de difficulté, et à prendre par ailleurs une marge de précaution sur la valeur du bien. par exemple aller jusqu'à une limite de 70% de la contre-valeur estimée du fonds, hors prise en compte de la réalité des cash-flows.  [...] Dans ce cas, l'appel au financement en crowdlending permettra de trouver tout ou partie des 30% manquant en se fondant sur l'analyse des cash-flows. L'accès à ce type de financement complémentaire est rendu possible par deux caractéristiques. une documentation simplifiée sans prise de sûreté sur les actifs, rendant le schéma compatible avec la position de la banque, par ailleurs la flexibilité du crowdlending en termes de montant, et de délais d'intervention pour pouvoir réaliser l'acquisition dans les temps.  [...]

Lire la suite...

Top 6 des frais bancaires négociables

Si leur montant varie selon les banques, ces commissions s'élèvent en moyenne à 9 ¬. Il existe peu de marge de négociation sur le montant nominal de la commission qui est fixée dans les conditions générales de la banque. Mais le client peut solliciter la rétrocession de tout ou partie de ces commissions à titre commercial, souligne Jean-Guilhem Darré.  [...] Il est également important de garder un oeil sur les frais d'arrêté de compte trimestriel. Lesquels listent l'ensemble des frais et agios réguliers et exceptionnels prélevés par la banque. Il n'est pas rare qu'ils grimpent jusqu'à 300 ¬ par trimestre. Ils peuvent facilement être divisés par deux, voire supprimés, insiste Julien Rittener (Five Conseil).  [...] Vérifiez enfin la pertinence du package conclu avec votre banque. Si vous n'utilisez que deux ou trois services sur les dix proposés, souscrivez les services utilisés à l'unité. Vous éviterez ainsi de gonfler inutilement vos frais financiers.  [...]

Lire la suite...
Dirigeants recherchent argent frais désespérément

Dirigeants recherchent argent frais désespérément

.. Mais dès que vous leur parlez d'un projet immatériel qui comporte une prise de risque - même minime -, beaucoup se mettent aux abonnés absents. Pourtant, le financement bancaire des PME est devenu, dans l'ensemble, plutôt aisé ces dernières années, affirme la Banque de France, dans un bulletin publié fin septembre.  [...] Bulletin de la Banque de France - n°165- Septembre 2007. Le système financier français accompagne-t-il le développement des PME, téléchargeable sur le site www.banque-france.fr.  [...] Or, la Banque centrale européenne et la Banque de France ont déjà fait état d'un net durcissement des conditions de crédit aux entreprises, tant sur le niveau des marges que dans l'accès. De plus, ces prêts ne sont que rarement affectés à de réels projets de développement.  [...]

Lire la suite...
Tirer le meilleur parti de sa banque

Tirer le meilleur parti de sa banque

Elles sont plus de 80% à garder une bonne image de leur banque, même si leurs critères de choix laissent perplexe. vient tout d'abord la proximité géographique, suivie par la qualité du relationnel avec le chargé d'affaires. La capacité de la banque à s'adapter aux besoins de l'entreprise ne vient qu'en troisième position, avec seulement 35% des suffrages.  [...] .. Or, la qualité de la relation entre les banques et les PME repose sur une bonne compréhension du métier de chacun. Votre banquier doit connaître votre entreprise, vos marchés, vos conditions d'exploitation et les besoins financiers qui en découlent. De votre côté, vous devez comprendre qu'une banque exerce un double métier.  [...] Quant au rôle de la banque en tant que source de financement pour l'entreprise, une ambiguïté le gâte bien souvent. Les chefs d'entreprise considèrent souvent qu'une banque est là pour prendre des risques. Ce qui est inexact. La banque constitue un intermédiaire qui fournit des ressources, mais elle pratique des niveaux de marges (sur les taux) qui excluent toute prise de risque significative.  [...]

Lire la suite...
Jouez à armes égales avec votre banquier

Jouez à armes égales avec votre banquier

Ancien contenu =Dans un autre registre, Yves Desagneaux conseille aussi de suivre l'évolution du taux du marché monétaire, désormais appelé taux Eonia. Il est utilisé par les banques lorsqu'elles se prêtent de l'argent. Grâce à cette information, vous pourrez évaluer la marge réalisée par votre banquier lorsqu'il vous accorde un crédit.  [...] En règle générale, elle s'établit autour de 3 %. Ainsi, si le taux Eonia est de 0,5 % et que votre banquier vous propose un prêt à 5 %, sa marge totale est de 4,5 %. Un pourcentage anormalement élevé, surtout si votre PME n'est pas en mauvaise santé économique.  [...] La gestion du compte courant devient donc plus intéressante pour une banque, explique l'expert. Un argument qui peut inciter votre banquier à faire un effort lors de l'octroi de votre prêt.  [...]

Lire la suite...
Les banques prêtent plus aux PME

Les banques prêtent plus aux PME

Des crédits aux PME en hausse de 6% de décembre 2006 à juin 2007, à près de 380 milliards d'euros, d'après les statistiques publiées par Bercy, fin octobre. Les banques ont cédé à la pression de l'Elysée en acceptant la publication d'un tableau consolidé synthétisant leurs engagements vis-à-vis des PME pour plus de transparence.  [...] Viennent ensuite BNP Paribas (29,5 milliards, + 9%) et la Société Générale (28,5 milliards). La Banque Populaire gère, elle, 25,05 milliards avec une progression de ses encours de 42%. Enfin, les Caisses d'Epargne font état de 17,8 milliards d'encours, en croissance de 5,95%.  [...] Toutefois, ces chiffres ne tiennent pas compte des subprimes, ces crédits à haut risque, accordés aux ménages modestes aux Etats-Unis. Or, la Banque centrale européenne et la Banque de France ont déjà fait état, depuis la rentrée, d'un durcissement des conditions de crédit aux entreprises, tant sur le niveau des marges que dans l'accès.  [...]

Lire la suite...
INSUFFLEZ A VOS COMMERCIAUX UNE CULTURE DE LA MARGE

INSUFFLEZ A VOS COMMERCIAUX UNE CULTURE DE LA MARGE

- La marge brute est la différence entre le prix de vente d'un produit et son coût de revient, avant la prise en compte des frais commerciaux, généraux et financiers. Pour un commerçant, la marge brute est la différence entre le prix de vente (HT) d'un produit et son prix d'achat (HT).  [...] La marge nette est l'ïndicateur-clé qui mesure la rentabilité d'une entreprise. Pour la calculer, il suffit de diviser le bénéfice net par le chiffre d'affaires Plus ce chiffre est eleve, plus la rentabilité est grande.  [...] Résultat. il décroche un rendez-vous tous les dix contacts téléphoniques et divise ses coûts commerciaux par dix. De quoi lui assurer une marge beaucoup plus confortable.  [...]

Lire la suite...