Votre recherche :

Forme juridique + Entreprise


Se retirer d'une société, mode d'emploi

Se retirer d'une société, mode d'emploi

Se désengager d'une entreprise ne s'improvise pas. D'autant plus si vos associés s'opposent à votre départ ou à l'entrée au capital d'un tiers. Selon les statuts de l'entreprise, sa forme juridique ou votre pacte d'associés, votre marge de manoeuvre est plus ou moins restreinte. Explications.  [...] Quelles que soient vos motivations (départ à la retraite, volonté d'investir dans un autre projet, mésentente ou conflit avec vos associés...), se désengager d'une entreprise dans laquelle vous êtes partie prenante est tout sauf une formalité. Et ce, même si vous bénéficiez du soutien de vos associés.  [...] Tout dépend également de la forme juridique de votre entreprise (voir le tableau ci-dessous), rappelle Véronique Ordas, juriste en droit des affaires au sein du cabinet d'audit et d'expertise comptable Exco Socodec. Par exemple, si la SARL ou la société civile sont régies par un cadre juridique très restreint en la matière, la SAS ou la SA présentent des conditions de cession beaucoup plus souples.  [...]

Lire la suite...
4 conseils pour rédiger les statuts de votre société

4 conseils pour rédiger les statuts de votre société

Quelle que soit la forme juridique de votre entreprise (SARL, SAS, SA (1)...), les statuts sont le document de base qui décrit l'entreprise et son fonctionnement. Ils sont déposés au greffe du tribunal de commerce le plus proche du siège de la société, et accessibles au public.  [...] Et pour anticiper l'évolution de l'entreprise, il est impératif, dans les sociétés dont la forme juridique l'autorise comme les SAS, de prévoir une clause permettant la levée de fonds, ajoute Me Putelbergier.  [...] Il est nécessaire de modifier les statuts dès qu'un changement majeur intervient dans l'entreprise. Il peut s'agir d'un changement de dénomination sociale, d'adresse, de durée, d'une augmentation de capital, etc., précise Gaëlle Leduc, responsable du pôle droit des sociétés aux Éditions Francis Lefebvre, éditeur juridique.  [...]

Lire la suite...
Statut du dirigeant: faites le BON CHOIX

Statut du dirigeant: faites le BON CHOIX

Maigre cela, vous êtes tenté par cette forme d'entreprise Alors, vous devrez choisir entre le statut de directeur général et celui de président du conseil d'administration ou du directoire. Tous deux relèvent du régime général de la Sécurité sociale. Votre responsabilité sera limitée à vos apports, avec la même limite que pour les gérants d'une SARL.  [...] La personne qui a réellement le pouvoir, c'est le directeur général, tranche Sabrina Losio. Il dirige l'entreprise au quotidien et la représente. Celui-ci rend des comptes à l'assemblée générale et au conseil d'administration, les deux organes que prévoit cette forme juridique.  [...] Michel Germain juge cette forme juridique dangereuse pour les associés, car ils sont indéfiniment et solidairement responsables des dettes de l'entreprise. Et ce, qu'ils soient minoritaires ou majoritaires. Il faut qu'il existe une grande confiance entre eux, met en garde le professeur de Paris II.  [...]

Lire la suite...
ASSUREZ VOTRE ENTREPRISE CONTRE LA PERTE DE SON HOMME-CLE

ASSUREZ VOTRE ENTREPRISE CONTRE LA PERTE DE SON HOMME-CLE

dans le cas de l'assurance homme-clé, le bénéficiaire est l'entreprise. Ce contrat met à la disposition de la société, à un moment critique, un capital dont le montant est déterminé à l'avance. Responsable du Club des entrepreneurs d'Advancia, l'école de la CCIP (Chambre de commerce et d'industrie de Paris) dédiée à l'entrepreneuriat, Vincent Lefebvre conseille aux dirigeants qu'il côtoie d'en discuter avec leur assureur.  [...] D'autres éléments financiers (comme la présence d'actionnaires extérieurs) entrent encore dans les paramètres de calcul, ainsi que la nature de l'activité, la forme juridique de l'entreprise, l'âge de la personne, son sexe, sa consommation de tabac éventuelle, etc.  [...] Ce n'est pas parce que l'entreprise a un dirigeant unique que l'on va assurer un capital correspondant à la totalité du chiffre d'affaires, explique Olivier Toutain, agent général d'assurance. Il s'agit d'évaluer le montant nécessaire pour sauvegarder temporairement l'entreprise, en vue de sa revente ou de sa reprise par un membre de la famille.  [...]

Lire la suite...
Protégez votre PME en cas d'absence de son homme-clé

Protégez votre PME en cas d'absence de son homme-clé

D'autres options peuvent venir se greffer, comme la couverture de l'invalidité permanente totale (taux d'incapacité fonctionnelle égale à 100 %) ou encore l'incapacité temporaire totale de travail (pendant au moins 90 jours). L'indemnité est versée à l'entreprise qui souscrit cette assurance.  [...] D'autres éléments financiers (comme la présence d'actionnaires extérieurs) entrent en jeu dans les paramètres de calcul, tout comme la nature de l'activité ou la forme juridique de l'entreprise. Matthieu Joly (Audit Chorus Conseil) rappelle, quant à lui, que ce type de contrat fonctionne comme une assurance vie.  [...] Par ailleurs, l'entreprise n'a aucune possibilité de réclamer la prime si le risque assuré ne survient pas, ou quand le contrat est expiré. Pour débloquer le capital, vous devrez envoyer les pièces justificatives demandées, tel le certificat de décès, à la compagnie d'assurances.  [...]

Lire la suite...
RISQUE PENAL du dirigeant: ce que vous devez savoir

RISQUE PENAL du dirigeant: ce que vous devez savoir

L'intrusion dans la messagerie électronique des salariés constitue également un délit. De fait, la responsabilité pénale du chef d'entreprise peut être engagée s'il n'assure pas convenablement la sécurité informatique des données personnelles de ses salariés.  [...] Prenons l'exemple de la perquisition. Le but de la justice est d'obtenir la remise de documents, y compris sous forme numérique. Dès la réception d'un avis de justice, informez-en les services financier, juridique et communication de l'entreprise pour favoriser la transparence et la circulation des informations.  [...] Après tout, le chef d'entreprise est celui qui connaît le mieux son entreprise, justifie-t-il. Plutôt que de subir leur intervention, il faut accompagner les enquêteurs. Aussi, n'hésitez pas à indiquer aux enquêteurs quels sont les salariés qui ont travaillé sur le dossier qui les intéresse.  [...]

Lire la suite...
Il implante ses centres d'appels sur le marché russe

Il implante ses centres d'appels sur le marché russe

Forte de 30 collaborateurs du pays, cette entreprise devrait générer un chiffre d'affaires de 400 à 500 k€ en 2010, soit le double du précédent. A son actif, des clients de poids comme les filiales russes de Sanofi Aventis, Auchan, Renault et BSGV (Société Générale).  [...] Choisir la forme juridique - une OOO, soit l'équivalent d'une SARL - et accomplir les démarches administratives s'est révélé assez simple. Un travail d'analyse à partir des renseignements officiels a suffi. En outre, les autorités russes nous ont accueillis à bras ouverts, notre implantation allant dans le sens du développement du pays, estime le chef d'entreprise.  [...] En 2010-2011, ses équipes devront faire preuve de pédagogie puisque Comearth prévoit de conquérir les entreprises russes. Il nous fallait acquérir une meilleure connaissance du marché national avant de passer à cette étape, justifie le dirigeant dont l'image de pionnier est vue d'un bon oeil par ses partenaires français.  [...]

Lire la suite...
Quel salaire pour un chef d'entreprise ?

Quel salaire pour un chef d'entreprise ?

Vous disposez d'une grande liberté en ce qui concerne votre rémunération. Mais vous devez prendre en considération les implications fiscales et sociales, ainsi que la trésorerie de votre entreprise et ses besoins à court, moyen et long termes.  [...] Entre la souplesse des dividendes et la sécurité du salaire, votre portefeuille balance Ce choix cornélien obéit d'abord à des règles de droit, car votre mode de rétribution dépend de la forme juridique de votre entreprise. En effet, vous êtes soit travailleur salarié (TS), soit travailleur non salarié (TNS).  [...] Certains patrons de petites entreprises sont tentés de se rémunérer essentiellement sur les bénéfices, observe-t-il. D'autant que les dividendes, dès lors qu'ils demeurent inférieurs à 10% du capital social de l'entreprise, sont faiblement taxés (environ 15,5 % seulement,ce qui correspond notamment à la CSG, à la CRDS et autres prélèvements sociaux).  [...]

Lire la suite...
La société par actions simplifiée: à mi-chemin entre la SA et la SARL

La société par actions simplifiée: à mi-chemin entre la SA et la SARL

Avec un capital à 1 euro, la société risque de se retrouver, dès sa création, dans l'incapacité de faire face aux dépenses courantes, comme les frais d'immatriculation, l'achat de matériel informatique... Elle peut aussi perdre sa crédibilité auprès des tiers contractants, notamment auprès des banquiers.  [...] Si cette structure juridique sied à la situation particulière d'une petite entreprise, la rédaction des statuts mérite une réflexion préalable et une attention particulière. Au travers de ce document, les associés organisent le fonctionnement de la société et déterminent, entre autres, les modalités d'adoption des décisions collectives, les conditions de forme, de quorum et de majorité.  [...] Pour les mêmes raisons, essayez de prévoir des statuts évolutifs, conseille Jérôme Saleur. En effet, vous pourriez faire entrer au capital de nouveaux actionnaires plus vite que vous ne l'auriez envisagé.  [...]

Lire la suite...
Les pistes à suivre pour faire financer vos formations

Les pistes à suivre pour faire financer vos formations

Apprentissage du cantonais au moment du développement de votre entreprise en Chine ou formation au management pour développer votre équipe... En tant que dirigeant, vous avez tout intérêt à vous former tout au long de votre carrière. Si le prix à payer est un frein pour vous, sachez que, vous aussi, vous avez à votre disposition quelques moyens pour faire financer votre formation. Ils diffèrent néanmoins selon votre statut.  [...] En tant que dirigeant, vous pouvez également prétendre au crédit d'impôt formation quelles que soient votre activité et la forme juridique de votre entreprise. Pour bénéficier de ce dispositif, les dépenses de formation doivent être engagées dans l'intérêt de l'entreprise.  [...] Il est plafonné à 40 heures de formation. Au maximum vous avez ainsi le droit de déduire de votre impôt sur les sociétés ou sur le revenu, selon la forme de votre entreprise. 40 x 9,22, soit 368,80 euros pour l'année 2012. Il est vrai que ce montant ne représente pas grand-chose au regard des tarifs des formations (entre 400 et 800 euros HT par jour en moyenne ), déplore l'expert-comptable.  [...]

Lire la suite...